Téléchargez notre application mobile
 

 

 

Origine :

 

La Grande Remise est une profession très ancienne dont l’origine remonte au 17ème siècle, pendant l'enfance du roi Louis XIV.

A l'époque, les "carrosses de remise" se distinguaient déjà des "carrosses de place" (plus connus sous le nom de fiacres): les carrosses de remise devaient être loués à la journée ou plus selon un tarif libre, alors que les carrosses de place étaient autorisés à stationner sur certaines places dans Paris et se louaient... à la place ou bien à l'heure selon un tarif réglementé (ceux-ci peuvent être considérés comme les ancêtres des autobus et taxis actuels).

L'appellation de « Grande Remise » remonte à cette époque: les nombreux cochers qui étaient au service du Roi et de sa Cour attendaient à l’extérieur du Louvre et cela créait (déjà) des problèmes de circulation aux alentours du château. Il fut donc décidé de les faire attendre à l’intérieur de l’enceinte dans des remises qui leur étaient dédiées.

En fonction de l'importance de leur carrosse et de la qualité de leurs passagers, certains cochers avaient accès à la "Grande Remise", les autres attendaient à la "Petite Remise".

 

La Licence de Grande Remise :

" Cette licence n'est plus délivrée depuis le 1er janvier 2010, date d'entrée en application de la Loi de Développement et de modernisation des Services Touristiques et de l'application de l'article 20 du décret n°2009-1650 qui a réformé l'activité et introduit l'exploitation de "Voitures de Tourisme avec Chauffeur ".

Les licences de Grande Remise ont cessé d'exister le 23 juillet 2012.

Jusqu'à la fin de l'année 2009, ces deux expressions ont coexisté pour désigner des types différents de véhicules loués avec chauffeur. Depuis cette date, la « Grande Remise » est appelée "Exploitation de Voitures de Tourisme avec Chauffeur".

Conditions d'Accès au métier de chauffeur VTC:

Depuis le 31 juillet 2013, le décret n°2013-691 modifie de manière radicale les conditions d'accès et d'exercice pour le métier de chauffeur de Grande Remise devenu chauffeur de voitures de tourisme (VTC).

En effet, toutes les équivalences existantes ont été supprimées, ce qui contraint tous les nouveaux chauffeurs à suivre une formation initiale d'un minimum de 250 heures. Seules les personnes ayant une expérience professionnelle de chauffeur dans le transport de personnes sont dispensées de formation initiale.

 

 

Les chauffeurs de VTC sont tenus d'être titulaires :

 

• du permis B en cours de validité, depuis plus de 3 ans,

• d'une attestation d'aptitude physique délivrée par le préfet.

• suivre une formation professionnelle initiale d'un minimum de 250 heures,

• ou avoir une expérience professionnelle d'au moins 1 an au cours des 10 années précédant le demande de carte professionnelle,

• et avoir suivi l'enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1.

Sont exclus de l'autorisation d'exercer, les chauffeurs condamnés pour certains délits (peine d'au moins 6 mois de prison pour vol, abus de confiance, délit du code de la route, etc.).

 

Carte professionnelle:

Le chauffeur de VTC doit obligatoirement détenir une carte professionnelle pour exercer son activité. Cette carte représente l’équivalent de la licence des chauffeurs de taxi. Le chauffeur a l’obligation de pouvoir la présenter à tous ses passagers.

 

Les qualités indispensables d'un chauffeur VTC :

Votre chauffeur est une personne distinguée, souriante et ponctuelle, qui fait preuve d’une présentation irréprochable et d’une très grande discrétion tout en ayant le sens du service.

Votre société Chauffeur des îles d'or rendra vos déplacements les plus agréables possibles et vous arriverez détendu à votre destination.

 

Installez-vous confortablement et laissez-vous transporter en toute sérénité.